LA PETITE BOULANGERIE DU BOUT DU MONDE DE JENNY COLGAN.

À la suite d’une lecture, ça t’est déjà arrivé d’être presque déçu que ce soit déjà terminé ? C’est ce qui m’est arrivé en lisant La petite boulangerie du bout du monde de Jenny Colgan.

Rencontre avec l’un des romans les plus cosy de cet automne.

Suite à l’échec de sa petite entreprise de graphisme et par la même occasion de son couple, Polly Waterford, jeune trentenaire désabusée, décide de changer de cap en quittant la ville de Plymouth pour trouver refuge sur une petite île des Cornouailles. Fauchée et sans emploi, elle se retrouve à louer un taudis à l’étage d’une boulangerie abandonnée. Coïncidence ou non, Polly n’a qu’une passion : elle adore faire du pain.

Pourquoi j’ai grandement apprécié ce livre ?

La petite boulangerie du bout du monde c’est un peu le genre de livres qui agit comme la chaleur et la douceur d’un chocolat chaud en plein mois de Décembre. Alliant gourmandise, romance et personnages attachants, la vie à la campagne n’a jamais été aussi tentante ! En effet, on ne se lasse pas de la petite île de Mount Polbearne au climat tempétueux, à sa douce solitude et à sa communauté d’habitants où les cancans vont bon train.

Allergiques au gluten, passez votre chemin ! À chaque page tournée, vous pouvez sentir l’odeur du pain chaud de la petite boulangerie de Polly vous enivrer durant votre lecture. Et si vous n’êtes pas assez rassasié, mention spéciale pour les quelques recettes partagées à la fin du roman qui vous permettent de faire reproduire chez vous les fameux pains qui ont fait la renommée de Polly.

En conclusion, même si j’ai trouvé que le personnage de Polly était, parfois, un peu trop niais et simpliste et que sa meilleure amie Kerensa un peu trop superficielle, ce roman reste un de mes préférés dans la catégorie feel-good. Car, qui n’a jamais rêvé de tout recommencer suite à un échec personnel cuisant ?

Polly l’a fait et ça fait vraiment du bien ! Un livre à dévorer sans modération !

Ce livre te plaira si :

– Tu apprécies les romans feel-good.

– Tu craques littéralement pour le charme de la campagne anglaise.

L’odeur du pain et des croissants chauds te font mourir d’envie.

Mots-clés :

Feel-good ; British ; Campagne ; Gourmandise ; Cosy

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s