LA FILLE D’AVANT DE JP DELANEY.

Lorsque l’agent immobilier propose à Jane Cavendish, le One Folgate Street, cette maison ultra high-tech au décor minimaliste et épuré, elle est conquise. Cependant, pour y habiter il faut remplir tout un tas de questionnaires intrusifs et se plier aux quelques centaines de règles établies par le tyrannique propriétaire et architecte, un certain Edward Monkford. Après y avoir emménagé, Jane découvre que la locataire précédente, Emma Matthews, est décédée tragiquement dans cette même maison. En faisant quelques recherches, elle s’aperçoit qu’elle lui ressemble étrangement et que Jane emprunte exactement le même chemin qu’Emma avant sa disparition..

Mon avis sur cet ouvrage :

La lecture est vraiment agréable et se veut rapide. En effet, j’ai lu entièrement ce livre en moins de deux jours notamment en raison de l’écriture qui est fluide et des courts chapitres alternant le point de vue des deux protagonistes, l’avant d’Emma et l’après de Jane. J’apprécie ce type de narration qui me rappelle un peu celle de La Fille du Train de Paula Hawkins et qui arrive sincèrement à me captiver.

Tout de même, certaines choses m’ont dérangé. Tout d’abord, le personnage d’Edward Monkford semble être une version au rabais de Christian Grey, une espèce de control freak et minimaliste qui plus est. Ce personnage est superficiel, ses dialogues sont ennuyeux et absurdes au possible et au final, très décevant. De plus, les nombreuses scènes de sexe, au vocabulaire bourru et à la soumission aberrante, n’apporte rien de plus à l’intrigue si ce n’est de l’agacement. Bon, très bien, et après ?

En conclusion, je n’ai pas été très emballée. J’ai insisté pour poursuivre ce livre jusqu’à sa toute fin car je voulais connaitre le dénouement de l’histoire et j’ai plutôt était agréablement surprise par l’explication du titre qui est assez inattendue et plutôt bien pensé, je dois l’avouer. Cependant, d’autres livres à succès ont déjà étudié les différents thèmes abordés. C’est pourquoi, cette lecture, à mon sens, reste un bon divertissement mais n’est pas indispensable en raison de son manque de profondeur.

Ce livre te plaira si :

– Tu apprécies les thrillers psychologiques.

– Tu as dévoré La fille du train de Paula Hawkins.

– Tu n’as pas pu échapper à la folie SM de 50 nuances de Grey.

Mots clés :

Thriller Psychologique ; Fin inattendue

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s